A Slower Pace
Lifestyle

Be kinder

Êtes-vous du genre à prendre des résolutions lorsqu’une nouvelle année commence? L’année passée, je me suis fixée une liste d’objectifs. Bien que certains aient été atteints, je ne peux pas dire que 2016 fut une belle année.

Cela dit, elle fut certainement une année qui est venue bousculer mes valeurs et mon quotidien. Comme je l’ai déjà mentionné lors d’un précédent post, je souhaite réaliser mes rêves en 2017. Réaliser peut paraître un bien grand mot. Certains ne seront pas accomplis cette année et dieu merci. Rêver nous permet d’avancer, non? Cela dit, je prévois travailler quotidiennement pour les atteindre.

J’ai écouté cette semaine le podcast Pardon my french animé par Garance Doré. Elle recevait, cette fois-ci, Hilary Swank. J’ai adoré cette conversation authentique et humaine. J’ai découvert une personne  fonceuse, charismatique et déterminée qui, malgré les nombreux obstacles qu’elle ait pu avoir dans sa vie, fait continuellement le choix d’avancer. N’est-ce pas rafraîchissant? Ce passage m’a personnellement touchée :

Chaque jour, je réfléchis à ce qui compte pour moi, et chaque jour j’essaie de faire en sorte de le concrétiser. Que ce soit quelque chose qui semble important ou pas… Donc ma devise, c’est : « Prenez une décision et tenez-vous-y. » – Hilary Swank

Donc, en 2017, je ne fixerai pas de résolutions, mais bien plutôt des projets. Des projets qui ne sont pas toujours approuvés par mon entourage, mais cela ne les regarde pas vraiment. Ma famille est extrêmement importante pour moi, je les aime de tout mon coeur, mais cela ne veut pas nécessairement dire que nous avons toujours la même vision. J’apprends tranquillement à me créer ma propre identité. Cela peut sembler un peu tard à l’âge que j’aie, mais bon… Chaque personne évolue à son rythme. Tant et aussi longtemps que mes choix n’impactent pas négativement les autres, je ne m’empêcherai pas de les prendre.

Ce qui me ramène au concept des résolutions. Joanna Goddard a publié sur son blogue récemment un post fascinant sur les résolutions. Elle encourageait ses lecteurs à choisir un mot pour la nouvelle année, plutôt que de se fixer des résolutions. Remarquons la nuance. La première idée est intentionnelle, elle provient de nous, alors que la seconde découle d’une obligation.

Nous vivons dans un monde guidé par les obligations. Bien que je sois consciente que nous ne pouvons pas nous départir de toutes obligations, je pense que nous devons tous reprendre davantage le contrôle de notre vie. Nous en avons tellement plus que nous le croyons. Sommes-nous obligés de travailler pour gagner notre vie? Oui… Mais nous pouvons également trouver ce qui nous passionne réellement et rendre cette passion notre travail. Il est fort possible que cela n’arrivera pas du jour au lendemain. Toutefois, nous pouvons certainement travailler tout les jours pour réaliser nos rêves.

Cette année, le mot qui guidera mes actions est gentillesse. Gentillesse envers les autres et également envers moi-même. Je suis une personne directe qui aime donner son opinion. Je veux apprendre à réfléchir avant de parler, d’être plus douce envers mon entourage, mais également avec des étrangers, envers la cassière à l’épicerie, envers le chauffeur d’autobus, envers un étranger sur la rue. Certains mots ne pourront jamais être effacés, et sont parfois si violents pour la personne qui les reçoit.

Et vous, quel mot choisirez-vous en 2017? Je suis curieuse de vous lire.

Xx

You Might Also Like...

No Comments

Leave a Reply