A Slower Pace
Food & Drinks

Tarte maison à la ratatouille

J’ai une la chance de grandir dans une famille où l’alimentation était au coeur de nos vies. J’ai encore des souvenirs précieux de mes parents qui revenaient, ensemble, le samedi matin matin du marché Jean-Talon. La radio jouait doucement. Ma soeur lisait son journal. Ma mère préparait son habituel café et moi, toujours aussi curieuse, je ne pouvais résister à l’envie de fouiner dans les nombreux sacs qui s’étalaient sur le comptoir. Leurs provisions me réservaient toujours de belles surprises… La gourmandise me suit depuis bien longtemps! Croissants, fruits, fromages de la fromagerie Hamel, le festin se dégustait avant tout avec les yeux! Ces moments que je chéris encore aujourd’hui sont synonymes de bonheur immense. J’espère les transmettre à mes enfants un jour.

Très tôt, mes parents m’ont appris à déguster les produits de saison. On ne voyait jamais dans le frigo des fraises en janvier! Mine de rien, cette mentalité nous a appris les bienfaits de la patience. L’idée que bien souvent, les bonnes choses prennent plus de temps et sont tellement plaisantes une fois qu’on les obtient. Le plaisir de croquer dans une pêche de l’Ontario en plein mois d’août est indescriptible. La nature nous fournit de belles choses.

Les années ont passé, j’ai grandit, quitté le nid familial, mais je suis contente de savoir que cette passion pour l’alimentation est encore au centre de ma vie. Maintenant, c’est moi qui me rend au marché Jean-Talon le samedi matin, afin de faire mes provisions pour la semaine à venir. Mes achats sont souvent guidés par les yeux. À cette période-ci de l’année, c’est simple, j’ai le goût de tout acheter! Poivrons, aubergines, fleurs de courgette, tomates ancestrales, la liste est longue! Je prends plaisir à m’arrêter pour discuter un instant avec les maraîchers qui sont toujours aussi friands de me faire découvrir leurs nouvelles récoltes. D’ailleurs, ma dernière découverte est le basilic asiatique. Les feuilles sont légèrement plus fines et le goût beaucoup plus parfumé. Une fine herbe que je me plais à incorporer dans mes pâtes.

Je n’ai jamais été de celle qui suit une recette à la lettre. Au contraire, la cuisine est mon terrain de jeu. Je me laisse guider par les saveurs, les textures, les couleurs et mes envies du moment. En revenant chez moi, il était clair que j’avais un peu abusé sur les légumes… Comment faire autrement quand on regarde les couleurs de ces tomates!

Pour ne pas en perdre aucun, j’ai préparé une ratatouille. Un pur délice, même pour ceux qui préfèrent le sucré au salé. J’adore la polyvalence de ce met. Cette fois-ci, j’ai décidé de la mettre sur une pâte brisée et d’y ajouter de fines tranches de fromage. Dans ce cas-ci, il s’agit de fêta et de fromage de chèvre. Cela dit, les possibilités sont infinies!

N’ayant pas suivi de recette pour la ratatouille, je vous réfère à celle de Josée Di Stasio. Une valeur sûre en terme de gastronomie au Québec!

Ma recette de pâte brisée provient du livre Huckleberry. Une boulangerie qui semble des plus charmantes à Santa Monica.

Je vous encourage à adapter cette recette selon vos envies. Vous pourriez certainement y ajouter des fines tranches de prosciutto, ou encore, des morceaux de saumon. Laissez aller votre imagination, vous ne serez pas déçus!

Dans mon cas, j’ai simplement recouvert ma pâte d’une mince couche de pesto, de fromage de chèvre, de fêta et de ratatouille. Je l’ai cuite au four, à 375 °F durant une trentaine de minutes. Le tour est joué!

•••

Ingrédients

  • 2 tasses de farine blanche
  • 1/4 tasse de sucre
  • 1/2 cuillère à thé de poudre à pâte
  • 3/4 cuillère à thé de sel
  • 1 tasse de beurre
  • 1/4 tasse d’eau froide

Au robot culinaire, mélanger la farine, le sucre, la poudre à pâte et le sel. Ajouter le beurre et mélanger quelques secondes à la fois jusqu’à ce que le beurre ait la grosseur de petits pois. Ajouter l’eau froide et mélanger de nouveau jusqu’à ce que la pâte commence tout juste à se former.

Retirer la pâte du robot et former deux disques. Envelopper de pellicule de plastique et réfrigérer la pâte au moins une heure.

You Might Also Like...

No Comments

Leave a Reply